Vai direttamente ai contenuti della pagina

Vallée Maira

Home Vallée Maira

Cette vallée est parcourue sur 60 kilomètres par le torrent Maira et se présente comme un succédé d’étroites gorges et brèves clairières en remontant de Dronero jusqu’au Col de Maurin (2637m), où un sentier la relie au territoire français de l’Ubaye. Du mont Maniglia (3177m) se détache une longue dorsale qui la sépare. Les sommets le plus hauts de cette dorsale sont la Rocca, la Marchisa (3071m), le Mont Chersogno (3026m) et le Pelvo d’Elva (3064m). En descendant le relief s’adouci et, du col de la Bicocca (2285m), une étroite route ex militaire accompagne la ligne de partage des eaux avec la Valle Varaita, où le col de Sampeyre, le vol Birrone et le con Valmala, relient les deux versants. Les flancs des vallées sont couverts de bois de conifères, particulièrement épais sur la côté droit orographique du torrent principal.
La vallée, habité dans la préhistoire par des populations ligures et puis celtiques, n’a pas été beaucoup touchée par la colonisation romaine.
La vallée ne communique pas directement avec l’outre alpe français, mais par l’intermédiaire d’une série de cols ( Colle del Mulo, Colle Fauniera, Colle d’Elva) se trouve au centre des plusieurs artères de communication très actives dans le Moyen Âge. Ces populations ont su se distinguer par la haute culture et par la profonde conscience politique, en effet en 1396 les habitants de la Valle Maira se sont dotées de statuts de la commune.
Les communs qui ont décidé de se régler en cette façon sont Acceglio, Alma, Canosio, Celle, Elva, Lottulo, Marmora, Paglieres, Prazzo, San Michele, Stroppo, Ussolo. En 1476 il y aura aussi Dronero et en 1510 Roccabruna. Cette organisation montre une profonde autonomie politique et un haut dégrée d’organisation.

^
Privacy Policy

×