Vai direttamente ai contenuti della pagina

Vallée Maira

Home Vallée Maira / Art et culture

Art et culture

La Valle Maira est la plus sauvage, intacte et riche d’œuvres d’art entre les vallées de Saluzzo. Un bon réseau de sentiers occitans la recommande pour le tourisme naturaliste et culturel. De Saluzzo prendre la SR 589 vers Cuneo. À proximité de Busca, suivre les indications pour la Val Maira. Après 10 km on arrive à VILLAR SAN COSTANZO (605m). La Paroissiale, reconstruite en 1722, était l’église de l’antique ‘’ABBAZIA DEI SS. PIETRO E COSTANZO’’ (VIII siècle): on peut encore visiter la CRYPTE (XI-XII siècles) et la ‘’CAPPELLA DI SAN GIORGIO’’. À proximité de Villar il y a la RÈSERVE NATURELLE DES ‘’CICIU DEL VILLAR’’. En poursuivant pour Dronero (622 m) il y a une route qui mène au ‘’SANTUARIO DI SANTA MARIA DELIBERA’’ (XI-XIX siècles) et plus avant au ‘’SANTUARIO DI SAN COSTANZO AL MONTE’’ (VIII-XII siècles), où une fois il y avait les reliques du martyr Costanzo.

Le vieux Dronero est très beau : on doit voir le VIEUX PONT (1428), la gotique PAROISSE DES SS. ANDREA E PONZIO (1461), le FOURNEAU DU FRUMENT, arcades où il y avait le marché, le MUSÉE MALLÉ, collection de peintures des maîtres antiques, sculptures et autres objets précieux, le musée SON DE LENGA et les arcades, les places, les cafés et les palais aristocratiques. En laissant Dronero, sur la droite il y a ROCCABRUNA, qui avec ses 92 bourgades est dominé par le SANCTUAIRE DE S.ANNA. À 6,5 km il y a CARTIGNANO (694 m), où il y a un très beau château qu’aujourd’hui on ne peut pas visiter. Après 3,5 km on arrive à SAN DAMIANO MACRA (736 m). Le pays conserve les œuvres des sculpteurs ZABRERI dans le portal de la Paroisse et de l’antique bourgade PAGLIERO, à 3 km du centre. Une fois à MACRA on peut voir la CHAPELLE DE SAN SALVATORE (XII siècle) qui conserve à l’intérieur des importantes frasques tant romans (XIII siècle) que du ‘400. Peu après il y a une déviation qui mène tant à la bourgade Villar qu’à un sentier piétonnier où l’on peut voir la CHAPELLE DE SAN PIETRO (XIV-XV siècles), décorée à l’intérieur d’un cycle des fresques et des restes d’une dance macabre avec des strophes en occitan et en ancien français.

Après il y a une déviation qui arrive jusqu’à CELLE MACRA (1270 m), le pays des vendeurs d’anchois. Dans la PAROISSE DE SAN GIOVANNI BATTISTA (XVIII siècle) il y a le magnifique polyptyque de Hans Clemer, peintre d’Elva et des Marquis de Saluzzo ( 1496).
En tournant à la SR 422, on arrive à STROPPO (1087m) et une fois prise la déviation pour bourgade PASCHERO on arrive à l’ÉGLISE DE SAN PEYRE (XII-XV siècles), un des monuments plus importants de la vallée.
En avançant sur la SR 422 on peut prendre la déviation pour la caractéristique STRADA DEL VALLONE et arriver à ELVA (1637 m). Dans la PAROISSE DE SANTA MARIA ASSUNTA (XIV-XVIII siècles) il y a le cycle de fresques de Hans Clemer, le maître d’Elva. Elva est liée au souvenir des cavié, les marchants des cheveux.
Après on trouve la déviation pour MARMORA et CANOSIO.
Après ces deux pays très intéressants on arrive à Prazzo (1030 m) et enfin on arrive à ACCEGLIO (1220 m), la dernière commune de la vallée, avec son MUSÉE D’ART SAINTE.
À 7 km on arrive à la bourgade CHIAPPERA, point de départ pour des excursions en haute Val Maira.

L’ART SAINTE EN VAL MAIRA

^
Privacy Policy

×